//
you're reading...
Australie, Voyages, WHV

Qu’est-ce que le goon ?

C’est une véritable institution chez les backpackers : comme l’alcool coûte un membre en Australie, les backpackers se rabattent sur ce qu’il y a de moins cher, suivant le fameux diton « qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse » sauf que le goon pousse ce diton à l’extrême. Le goon est un simple cubi de vinasse coûtant entre $9 et $30 pour le goon de luxe. Il n’empêche que dans tout les cas, c’est immonde. Tout le monde le sais, tout le monde le dit, mais tout le monde en boit. Et si vous y allez, vous en boirez aussi. Son seul avantage, c’est d’avoir quelque chose à mettre dans les gobelets (au passage, en plastique, jamais en carton !), et que le lendemain, vous aurez la gueule de bois. Enfin, c’est ce que diront fièrement les backpackers qui veulent légitimer leur achat. En fait, vous aurez juste mal à la tête. Comme tout vos camarades hilares. Evitez alors le soleil.

Ethymologie du mot GOON :

D’après certaines personnes, goon veut dire oreiller en langue aborigène. Ok, laquelle ? Officiellement, il y en aurait une quantité incroyable qui fait que cela est difficile à vérifier. Bref, pour l’oreiller, c’est toutefois pertinent car une fois le cubi presque vide, les bacpackers sortent le sac argenté du carton pour le presser et recupérer jusqu’à la dernière goutte d’urine qu’il contient. Oh excusez-moi c’est la couleur et l’odeur qui m’a induit en erreur. Une fois vide, si vous soufflez dedans, cela fait comme un petit ballon. Par conséquent, si vous avez envie de vous en servir comme oreiller pour le fun ou juste parce que vous ne pouvez pas vous en acheter un, vous pouvez tenter l’expérience. J’ai essayé dans le Super Mario Van, je ne recommencerai pas. Au bout de quelques heures, le sac colle à votre peau, s’il est trop gonflé il fait mal au cou, et s’il n’est pas assez gonflé il fait mal au cou. Un vrai bonheur.

Et selon d’autres sources, Goon voudrais juste dire « débile » en anglais, et bien que je n’ai pas pu le vérifier, je trouve que c’est assez plausible.

Mon avis sur le goon :

Même à 100 dollars, du vomi restera du vomi. Gardez votre argent et achetez-vous quelque chose de mieux que ça. Si vous avez quand même envie d’en boire, alors évitez de lire l’étiquette au dos.

clip_image002

À propos de Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Joueur Old-school/Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Chroniques d’Australie, Juillet 2013 | ROMLOG - 22 janvier 2014

  2. Pingback: From day to day | Charlotte in Melbourne - 20 octobre 2014

A quoi pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qui suis-je?

Romain Roche

Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Joueur Old-school/Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Liens Personnels

Afficher le Profil Complet →

Select your language

%d blogueurs aiment cette page :