//
you're reading...
Actualités, Allemagne, Europe

Le carnaval de Todtnau

Mon expérience des Carnavals (non, on ne dit pas carnavaux) se poursuit avec cette année 2019 celui de Todtnau, petit village de forêt noire (en VO Schwarzwald), région montagneuse du Bade-Wurtemberg au sud de l’Allemagne, limitrophe avec l’est de la France et le nord de la Suisse. C’est-à-dire Bâle-Mulhouse.

Où sommes-nous ?

Dans le village de Todtnau. Un beau village dans la vallée de Wiesenthal, en forêt noire. Ce terme revient tout le temps dans la région alors qu’il n’est pas un terme officiel. Et non, la forêt n’est pas noire. C’est devenu une sorte de marque commerciale. La région (enfin, le Land) s’appelle Bade-Wurtemberg. Au sud de ce Land se trouve le Schwarzwald, la fameuse forêt noire. Célèbre pour sa forêt couvrant plus de 70% du territoire (c’est d’ailleurs le second plus grand Land après la Bavière), pour son gâteau du même nom et pour son jambon fumé à l’odeur si particulière.

Un gâteau Forêt noire. De la crème, des cerises saupoudré de chocolat

Avec tant de références à la nourriture, c’est une région que je ne peux pas ne pas aimer.

Pour les amateurs de Ski, la coupe du monde de Ski-cross de février 2019 s’est tenue à Feldberg, juste un peu plus loin. On est donc dans les montagnes enneigées en hiver. C’est toutefois un coin paumé, dont les villages sont reliés par très peu de routes. Les stations de Feldberg, Todtnauberg sont donc beaucoup plus modestes que La Plagne, Les Arcs ou Bourg-Saint-Maurice.

Revenons à nos moutons.

En 2009, j’ai écrit sur le carnaval de Cologne. 10 ans déjà, ça fait tout drôle. Il y a 2 ans, j’ai écrit sur le carnaval de Bâle. Cette année sur celui d’un village qui tiendrait dans le parc de la tête d’or. Deux fois. Plus on avance dans les années, plus je le fais dans des endroits petits. C’est quoi le plan de l’an prochain ? Celui de la Saulaie ?? Non et justement c’est ça le problème. Quand est la dernière fois que vous avez participé à un carnaval en France ? Personnellement c’était à Saint-Pierre-de-chandieu en 2012. C’était très déjanté et drôle, j’y retournerai. La fois d’avant par contre, ça remontait à l’école primaire. Autant dire que les éditions ne se sont pas bousculées dans l’agenda pour moi. Sur Lyon, nous n’avons d’ailleurs pas de carnaval de prévu au calendrier. Si vous voulez un grand spectacle par contre, libre à vous d’aller à Nice. Son carnaval est célèbre dans le monde entier.

En d’autres termes, pour profiter de cet évènement, il faut bouger ! Et voici comment je me retrouve dans un petit village du sud de l’Allemagne, pendant la période de Mardi Gras. Et je me sens chanceux, car une personne qui m’est chère y est, et parce que la météo s’annonce clémente alors qu’elle tourne au vinaigre en France. Chanceux j’ai dit ? Parce que oui, c’est une tradition, à chaque fois que je suis en terre germanophone, pendant cette période, la météo est terrible. Après tout, l’hiver n’est pas encore fini ! Alors si vous allez au carnaval sans être trop habillé, c’est comme jouer à la roulette russe. Et cette année n’a pas fait exception. En l’espace d’une après-midi, on a eu droit à de la pluie, de la grêle, des rayons de soleil, du vent, de la grêle encore… on se serait cru dans le Victoria.

Le carnaval en Allemagne

Si on dit Carnaval en France, en Suisse alémanique on dit « Fasnacht ». En Allemagne ça se complique car il y a plein de mots différents ! En fonction de la région on dit Karneval, Fasnacht ou comme ici, Fasnet. Ceci vient rajouter du contraste à une couleur locale déjà savoureuse, car les petites particularités sont pour moi toutes les différentes facettes d’une saveur dont la recette originale s’enrichit au fil du temps. En d’autres termes, j’apprécie qu’en trois éditions de Carnaval, j’ai trois versions différentes. J’aime bien varier les plaisirs. Pas vous?

Si vous connaissez le calendrier, vous savez déjà qu’on se déguise pour mardi gras. En Allemagne, le carnaval commence en fait le weekend juste avant. Le lundi entre ce weekend-là et le mardi gras s’appelle le « Rosenmontag », le lundi des roses. C’est le point culminant du carnaval en Allemagne.

Vient ensuite le Faschingsdienstag. C’est notre fameux mardi gras. Mais en Allemagne autant dire que le plus gros du carnaval est déjà passé, et tout le matériel festif est déjà rangé. Mais il reste des Konfettis dans les rues.

Puis vient le Aschermittwoch. C’est mot-à-mot le mercredi des cendres, qui marque le début du carême. Soit la période de 40 jours de jeûne chez les chrétiens.

À propos de Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Discussion

Une réflexion sur “Le carnaval de Todtnau

  1. Super entraînant Les Allemands savent s’amuser.
    Roger Rush

    Publié par christian roche | 30 mars 2019, 21:57

A quoi pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qui suis-je?

Romain Roche

Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Liens Personnels

Afficher le Profil Complet →

Select your language

%d blogueurs aiment cette page :