//
you're reading...
6 nations, Rugby, Sport

Les 6 Nations 2019 dans le rétro

Le tournoi des 6 Nations s’est terminé sur un grand chelem du Pays de Galles. Ce rendez-vous rugby annuel que j’attends avec impatience commence en général à la mi-février et se termine vers la mi-mars. On fête la Saint Patrick normalement juste après la clôture.

La bonne ambiance du monde du rugby et sa convivialité sont une oasis de chaleur bienvenue dans un monde que j’estime de moins en moins tolérant et où l’hostilité est généralisée de partout, relayée par la télé notamment. Alors voir des joueurs qui « mouillent le maillot », qui échangent des coups très durs mais qui font la haie d’honneur pour leurs adversaires après, ça change des injures racistes entendues pendant la coupe du monde de foot. Ah oui, et aussi ça fait du bien de voir des joueurs qui font des phrases correctes au débrief après le match ! Même si j’imagine quelle doit être l’ambiance dans le bus du XV de France, qui n’arrive plus à gagner deux matches d’affilées depuis des années…

Journée 1 (vendredi 1er février)

France v Wales 19-24

Ce match est un ascenseur émotionnel. La première période est presque un sans-faute pour les bleus. 16-0 à la pause. Puis seconde période et ça recommence comme avant, à faire des fautes bêtes, à s’entêter à vouloir forcer à l’endroit où l’adversaire défend le mieux suite-à quoi celui-ci récupère le ballon. En trois mots : ça part mal !

Journée 2 (dimanche 10 février)

Angleterre v France 44-8

Le Crunch 2018 s’était terminé par une victoire des bleus a qui était poussés des ailes en seconde période. Je l’avais qualifié de « french flair » et personne ne s’attendait à voir les bleus gagner. Le  Crunch 2019 est lui dans la moyenne de ce dont est capable le XV de France en ce moment. Pas de miracle de ce côté-là. Mais le score fait très mal… surtout quand il est marqué par notre rival le plus grincheux.

Journée 3 (samedi 23 février)

France v Ecosse 27-10

Et bah vous voyez que quand on veut on peut ! Je suis presque prêt à parier que les bleus ont été si prolifique en points parce qu’on leur a refusé deux essais en première période. Toutefois, les Ecossais ne sont pas une équipe à sous-estimer car ils jouent très rapidement dès qu’ils ont la balle. Merci à Yoann Huguet de marquer tant de points dans ce tournoi et bravo à Romain Ntamack qui marque dans ce match son premier essai en bleu ! C’est papa qui devait être fier !

Journée 4 (dimanche 10 mars)

Irlande v France 26-14

Les Irlandais tenants du titre ont le vent en poupe depuis quelques années, rien ne semble leur résister, pas même les All Blacks qu’ils ont battus deux fois ( bordel !!!). Alors une modeste équipe de France ne devait pas leur faire peur. Ils ont juste eu à priver les bleus de ballons pour verrouiller le jeu en première période. Mais ils ont été gentils et ont quand même laissé les bleus, visiblement gênés par la météo capricieuse à Dublin, marquer des points vers la fin, alors qu’on avait toujours 26-0 à la 75eme !

Journée 5 (samedi 16 mars)

Italie v France 14-25

Dans ce dernier match du tournoi, les bleus allaient défier les italiens au Stadio Olimpico de Rome. On peut constater en grimaçant que le tournoi se termine bientôt en comptant les blessés.  La liste s’allonge et même notre capitaine Guirado sort dès la première période sur blessure. Et oui, ils ne portent pas beaucoup de protection les pauvres… Une bonne raison (de plus) de s’inquièter ? Chaque fois que les bleus marquent des points, ils sont rejoints au score quelques minutes après par les italiens, qui, en quête d’une première victoire dans ce tournoi, donnent alors tout ce qu’ils ont. Les bleus gagnent sans convaincre. A la fin de ce match, les deux équipes semblaient déçues, et moi le premier.

Conclusions

La coupe du monde 2019 commence en octobre au Japon. Je ne pense pas que la France va jouer le titre. Ce tournoi 2019 fut douloureux, et on peut interpréter de plein de façons différentes le jeu et les résultats. Je me suis concentré dans cet article sur le XV de France car c’est mon drapeau et mon maillot bleu n’est jamais bien loin. Mais je n’y crois pas. Je n’ai d’ailleurs pas sorti mon maillot bleu du placard. Cette équipe n’est pas mauvaise : elle n’y arrive pas !

Les bleus sont à leur place, à savoir dans le ventre mou du classement. J’ai plus d’espoir pour les valeureux écossais qui ont réussi l’exploit de faire match nul 38-38 contre les anglais au dernier match de ce tournoi ! Mais pour nos bleus, c’est un chantier de construction. On est loin des bleus du début des années 2000. Je vais les suivre pendant la coupe du monde au Japon, mais je ne m’attends à rien vu leur niveau. J’encouragerai l’Irlande. En plus le maillot des bleus est moche cette année !

Sources : https://www.sixnationsrugby.com/fr/calendrier-resultats/

À propos de Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Discussion

Pas encore de commentaire.

A quoi pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qui suis-je?

Romain Roche

Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Liens Personnels

Afficher le Profil Complet →

Select your language

%d blogueurs aiment cette page :