//
you're reading...
Coupe du monde, Rugby, Sport

Japon v Irlande 19-12, RWC 2019

Poule A, tour 2, samedi 28 septembre 2019

View this post on Instagram

#japanway #oneteam

A post shared by Japan Rugby 🇯🇵 (@japan_rugby) on

Cette coupe du monde est décidément pleine de surprise. Sans chercher à s’emporter comme les médias le font facilement, il faut quand même reconnaître que le Japon, pays hôte de cette coupe du monde 2019, n’est pas un pays qui pratique le rugby depuis longtemps. Leur présence en coupe du monde est bienvenue, étant du coup le seul pays asiatique présent dans la compétition. Mais pour les autres équipes, c’est un « underdog », une équipe qu’on a l’habitude de battre mais dont on attends pas une victoire. C’était sans compter sur une discrète montée en puissance des perfs de l’équipe du pays du soleil levant, notamment par l’aide de « mercenaires », des joueurs d’autres nationalités qui ont accepté de venir jouer en équipe nationale et qui forment les joueurs japonais. J’imagine que de la même façon que le Qatar s’est bâti une équipe nationale de Handball (avec ~8 nationalités différentes s’il vous plaît), le Japon a fait marcher la planche à passeport pour exister dans le monde du rugby. Il suffit de regarder la caméra défiler devant les joueurs pendant les hymnes nationaux pour le comprendre. J’ai compté 8 ou 9 joueurs portant le maillot blanc et rouge ayant pas vraiment des tronches d’asiatiques.

Alors attention, je précise, je ne trouve pas cela mal. Je trouve juste cela drôle car dans le cas du rugby, je sais que c’est une greffe thérapeutique. Le Japon n’est pas la seule équipe à faire cela, loin s’en faut. Mais les pays qui font cela ne le font pas pour gagner la coupe du monde, du moins pas tout de suite -pas comme le Qatar hein- mais pour développer leur équipe, la faire progresser. Et j’aime les gens qui veulent progresser. Je les trouve infiniment plus beaux que ceux qui feraient la même chose pour tuer la compétition et gagner la coupe. Attendez qu’il n’y ait plus de pétrole et on va rigoler.

C’est pourquoi, est comme il s’agit de la première fois que je parle du Japon dans un article relatant du rugby, je suis ravi de pouvoir écrire qu’ils ont déjà réussi avant le XV de France une série de deux victoires d’affilée ! Nous, les français, on en rêve depuis 2011…

Ayant joué en ouverture de la compétition, les Brave Blossoms, c’est leur surnom, ont battu une autre équipe en construction : la Russie. Je n’ai pas pu voir ce match car j’étais de service. Mais en restant gentil, disons que c’était une équipe à leur portée. Encore que la Russie est une équipe qui progresse très vite, donc à surveiller. Toutefois, leur second match était direct couperet car c’est l’Irlande, soit l’actuel numéro 1 mondial. Rien que cela.

Les irlandais ont-t’ils considéré le XV du Japon comme une équipe d’entraînement ? Le XV du trèfle avait commencé la compétition par une belle victoire sur leurs frères celtes Écossais, dans ce qui ressemblait plus à un tournoi des 6 Nations délocalisé. Ce 28 septembre 2019, à l’Ecopa Stadium de Shizuoka, ils ont marqués tous leurs points en première mi-temps puis ils ont fait de la défense contre une équipe japonaise survoltée !

Le film du match est très curieux car sur les stats, les Irlandais ont été plus efficace et c’est cela qu’il faut retenir, si j’étais eux. 2 essais marqués par les verts contre 1 pour les japonais. MAIS ! Le problème, c’est toutes ces fautes commises par les irlandais qui ont donc gentiment refilé des pénalités sur un plateau aux Japonais. Et dans ce cas-là, peut importe qu’il s’agisse d’une équipe modeste ou forte. Les Japonais n’ont eu qu’à taper dans le ballon pour marquer des points. Même s’ils en ont raté, c’est une équipe en construction ! Le moindre point marqué -d’autant plus en contexte de coupe du monde, et encore plus si elle se passe chez eux- est une aubaine ! Autant dire que si en face les irlandais n’avaient pas eu les Japonais mais, tiens exemple pris au hasard, les All Blacks ! Et bien il se serait passé la même chose en pire. Car les néozélandais sont un peu susceptibles et n’aiment pas trop attendre qu’on comète des fautes pour choper des points. Non, ça, c’est les Argentins !

Pour la faire courte, ce match était splendide à regarder,cela fait plaisir de voir des joueurs qui mouillent le maillot, vont au contact et essaient de construire des actions. Beaucoup plus que ceux qui marquent des points jusqu’à ce qu’ils aient l’avantage au score et puis ensuite regardent l’autre équipe jouer en attendant la fin du match… Mais malgré tout, c’est un match facile pour le Japon face à une équipe irlandaise désordonnée. Mais était-elle trop orgueilleuse ce jour-là ? Je ne sais pas.

L’autre élément que je retiendrais, c’est que le Japon (entraîné par un coach néozélandais) s’était fixé comme objectif d’atteindre les Quart de finale en 2019, et maintenant, avec 2 victoires sur 2 matches au compteur, elle est bien partie pour y aller ! Et ça, ça fait plaisir !

View this post on Instagram

That was for you japan #japanway

A post shared by Japan Rugby 🇯🇵 (@japan_rugby) on

À propos de Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Joueur Old-school/Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Discussion

Pas encore de commentaire.

A quoi pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qui suis-je?

Romain Roche

Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Joueur Old-school/Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Liens Personnels

Afficher le Profil Complet →

Select your language

%d blogueurs aiment cette page :