//
you're reading...
Coupe du monde, Rugby, Sport

Irlande v Russie 35-0, RWC 2019

Poule A, tour 3, jeudi 3 octobre 2019

Après une déculottée contre le Japon, l’Irlande devait frapper un grand coup pour montrer que :

  1. Cette équipe en as dans le ventre
  2. Ils sont 1er du classement mondial et ce n’est pas pour rien
  3. Ils peuvent quand même être premier de leur poule.

C’est donc avec la tête et les jambes que les Irlandais foulèrent la pelouse du stade de Kobé, avec face à eux l’équipe la plus modeste de leur groupe, la Russie qui dispute sa seconde coupe du monde. C’est peu dire que le match est déséquilibré.

Pourquoi les poules sont-elles si déséquilibrées ?

En fait, elles ne le sont pas. Chaque poule rassemble des équipes représentant un peu tous les niveaux de jeu/performance. Cela explique pourquoi on n’a pas une poule avec dedans toutes les meilleures équipes et dans une autre, toutes les équipes plus modestes. Au rugby toutefois, la différence de niveau de jeu est beaucoup plus flagrante qu’au football, par exemple. Imaginez une poule avec dedans la Nouvelle Zélande, l’Australie, l’Irlande, l’Afrique du sud et l’Angleterre. Ah non ! Pas l’Angleterre. L’Argentine, tiens. Vous auriez ce qu’on appelle dans ce cas un « groupe de la mort » car toutes les équipes ne pourront pas se qualifier pour la suite de la compétition. Ce cas-là peut se produire, mais c’est extrêmement rare. C’est pourquoi les groupes sont mélangé avec un peu tout les niveaux. Cela permet par exemple à des équipes modestes comme la Russie de rencontrer en match officiel des grandes équipes auprès desquelles elles peuvent apprendre des choses, s’inspirer du style de jeu, développer leur style, mais aussi subir de grosses branlées humiliantes. Je pense par exemple au match France v Namibie en coupe du monde 2007 gagné 87-10 par nos bleus de l’époque. Pour commencer, aviez-vous déjà entendu parler de ce pays ? Il est voisin de l’Afrique du sud. Il est très faible, mais pourtant ils arrivent à se qualifier tout les 4 ans aux coupes du monde. Pour eux, c’est déjà un honneur d’être là. Mais pour progresser, c’est plus compliqué, car le Rugby ne fonctionne pas comme le football ou d’autres sports. La Russie est une de ces équipes-là, en cours de construction. Ou au point mort parce que l’actionnaire principal s’est cassé avec le fric, c’est selon. Mais ils sont là. Et même si la différence de niveau de jeu est énorme, pour eux c’est déjà une victoire d’être ici.

J’ai pensé que c’était utile d’aborder le sujet parce que le match en lui-même à été à sens unique. Les Irlandais ont courus, planté des essais et les Russes leur courraient après. 21-0 à la mi-temps avec 3 essais, puis 2 autres en seconde mi-temps, tous transformés. Les pauvres russes ont failli planter un essai dans chaque mi-temps mais ont été stoppés par les irlandais. Le public -et votre serviteur- aurions adoré voir les russes marquer des points. 3 défaites en 3 matches, ça fait mal. En plus, leur prochain match, c’est le 9 octobre contre l’Écosse!

Toutefois, il y a quand même du positif pour eux. Il faut reconnaître qu’ils étaient sur toutes les balles, qu’ils courent tout le temps et que malgré certaines fautes un peu dangereuses, ils ne faisaient pas tomber le ballon, eux ! encore un point d’honneur sur leurs tirs qui sont précis, et qui leurs ont donnés les quelques belles occasions qu’on aurait aimé voir se concrétiser. La Russie, bien qu’elle ne soit pas une nation historique du rugby, mérite sa place ainsi que le respect dans cette compétition. Korosho, tovaritch !

À propos de Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Joueur Old-school/Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Discussion

Pas encore de commentaire.

A quoi pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Qui suis-je?

Romain Roche

Romain Roche

Backpacker. Germanophile. Danseur SBK. Joueur Old-school/Retrogamer. Fou d'aviation, de photo et bien sûr d'écriture. Bienvenue chez moi.

Liens Personnels

Afficher le Profil Complet →

Select your language

%d blogueurs aiment cette page :